Galaxie VS Ecologie

Étant intĂ©ressĂ©e par l’environnement, les sciences et les mathĂ©matiques, j’ai Ă©tĂ© amenĂ©e Ă  rencontrer plusieurs scientifiques et il me semble intĂ©ressant de mettre plusieurs approches en perspective.  

Pour les introduire, je vais vous parler de confĂ©rences auxquelles j’ai assistĂ©.

La premiĂšre concernait le climat de maniĂšre large et Ă©tait animĂ©e par Damien Ernst et SĂ©bastien D’Outreloup. Ils sont respectivement Professeur Ă  l’ULG, expert en IA et Ă©nergie, et climatologue.

Ils nous ont partagĂ©s leurs analyses ainsi que des solutions, options pour l’avenir.

Par exemple, pour rĂ©pondre Ă  nos besoins Ă©nergĂ©tiques croissants et arrĂȘter d’Ă©puiser les ressources naturelles de la terre qui dĂ©truisent/dĂ©rĂšglent son Ă©quilibre naturel, Mr Ernst propose un systĂšme de grille mondialement reliĂ© qui permettrait de bĂ©nĂ©ficier instantanĂ©ment d’Ă©nergie verte provenant des endroits les plus productifs (Soleil, vent, courant, etc.). Puisque le problĂšme est le stockage de l’Ă©lectricitĂ©, la mise en place d’un systĂšme de captation et redistribution instantanĂ© et mondialisĂ© semble judicieux.

A d’autres niveaux, il insiste sur le fait qu’une sociĂ©tĂ© Ă©cologique et high tech est totalement faisable, en soulignant que cela ne s’oppose pas.

En effet, le tout Ă©tant de trouver des solutions pour changer la source et l’Ă©mission de carbone de l’Ă©nergie.

Ainsi, ils rappellent les voitures Ă©lectriques ; l’agriculture faites en serres pour dĂ©charger, libĂ©rer la nature ; le kĂ©rosĂšne vert, l’Ă©volution de Myrrha qui rĂ©duit la durĂ©e de vie des dĂ©chets nuclĂ©aire de 300000 Ă  300 ans ; l’Ă©tablissement de micro-rĂ©seaux notamment avec le photovoltaĂŻque ; de ventilateur gĂ©ant qui aspire l’air et capte le carbone, etc.

Cette prĂ©sentation se voulait trĂšs optimiste et enclin aux pistes de dĂ©veloppement les plus durables possibles. En pratique, j’ai regrettĂ© qu’il ne parle pas de la rĂ©cupĂ©ration du plastique dĂ©jĂ  produit, pour le transformer en pĂ©trole Ă  nouveau et permettre ainsi, une transition pour passer des Ă©nergies fossiles Ă  une source intermĂ©diaire, qui en plus dĂ©polluerait la planĂšte. Cela dit, lorsque j’ai interviewĂ© Damien, j’en ai quand mĂȘme parlĂ© avec lui ! 😊

Big parenthĂšse .. je voudrais aussi vous partager un fait concernant l’impact de la consommation de viande de bƓuf, qui est un facteur consĂ©quent de l’Ă©mission de CO2. Retenez juste que 1 steak hachĂ© = 7 morceaux de poulet = 30 oeufs, en terme de pollution atmosphĂ©rique ! Pour ce qui en est de l’Ă©nergie « quantique » de souffrance que vous ingĂ©rez, c’est encore un autre domaine sur lequel je reviendrais peut-ĂȘtre un jour. Dans tous les cas, je vous conseille vivement de minimiser votre consommation, pour votre bien-ĂȘtre, celui des vaches et celui de la planĂšte.

Alors voilĂ , certes, cette confĂ©rence Ă©tait politique, mais il n’en reste pas moins que certaines informations Ă©taient rĂ©ellement instructives.

Personnellement, je trouve cette idĂ©e, conceptuellement parlant, est brillante. Il n’y a aucun doute Ă  ce sujet et la tĂȘte pensante qui en est Ă  l’origine. Cependant, je suis sceptique concernant sa rĂ©alisation. Les coĂ»ts d’amĂ©nagements en terme d’Ă©nergie continueraient de faire usage des mĂȘmes matiĂšres premiĂšres. Et si c’est le cas, je me demande vraiment quand allons-nous arrĂȘter de continuer d’appuyer sur l’accĂ©lĂ©rateur en sachant qu’on va droit dans le ravin ?

En plus, les endroits les plus intĂ©ressants pour capter les rayons du soleil sont Ă©galement des lieux particuliĂšrement instables, d’autant plus avec le rĂ©chauffement climatique (Groenland).

Alors réalisée en claquant des doigts, je dis oui ! Mais dans les faits concrets, ça me semble nettement moins opportun.

La seconde confĂ©rence Ă  laquelle j’ai assistĂ© est celle de Nassim Haramein : « L’Univers et vous Â».

Partant du principe que les systĂšmes naturels s’organisent trĂšs bien, il en a dĂ©duit qu’au sein du vide, devait exister un champ d’information structurant. Ainsi, le vide n’est pas totalement vide.

Son approche est quantique et Ă  mon sens, porteuse d’énormĂ©ment de potentiel. En effet, puisque l’Univers et nous, sommes constituĂ© d’atomes, et que chaque atome est en fait constituĂ© de 99,9% de « vide Â», que notre Univers ne contient que 4% de matiĂšre physique, « tangible Â», je prĂ©fĂšre miser sur les lois de l’infiniment petit, qui ont rĂ©vĂ©lĂ©s des faits scientifiques extrĂȘmement surprenants et remarquables.  

Ainsi, en terme de retour sur investissements humains, financiers, Ă©cologiques, Ă©conomique, ça vaut quand mĂȘme la peine de se poser des questions :

Et si nous maitrisions la gravité ?

Et si nous arrivions Ă  extraire directement l’Ă©nergie du « vide » ?

« Le vide n’est pas l’absence de tout. L’absence de particules (…) n’implique pas l’absence d’une structure. »

F. Wilczek, ancien prix Nobel.

J’ai tentĂ© d’en parler avec Damien lors de l’interview mais, ça m’a semblĂ© trop loin de ces aspirations et de ce qu’il apprĂ©hende comme rĂ©alitĂ©.

Alors j’espĂšre qu’il lira cet article et peut-ĂȘtre, qu’il apprĂ©ciera ces apports.

Donc, de ce que j’ai compris de cette confĂ©rence et des recherches de Nassim Haramein :

1) Selon lui, notre Univers est un trou noir et viendrait de l’expansion d’un proton.

Il a Ă©tĂ© scientifiquement prouvĂ© que le noyau d’un proton est en fait un trou noir.

Au sein de notre Univers, l’existence de trous noirs n’est plus Ă  dĂ©montrer.

2) Il a crĂ©Ă© et validĂ© une Ă©quation capable de calculer la masse de l’Univers, des protons et mĂȘme des trous noirs de maniĂšre extrĂȘmement prĂ©cise. Beaucoup plus prĂ©cise qu’Einstein, en prenant en considĂ©ration ce « vide » et en ayant une approche holistique.

Ainsi, il a calculĂ© la masse des trous noirs prĂ©sents dans les protons et la masse trouvĂ©e…. est celle de l’Univers !

Ce qui signifie que toute l’information serait intriquĂ©e Ă  l’infini.

3 ) En 2012, on estimait Ă  200 milliards le nombre de galaxies !

« En novembre 2013, des astronomes ont rapportĂ©s, en se basant sur les donnĂ©es de la mission spatiale Kepler, qu’il pourrait exister pas moins de 40 milliards de planĂštes de la taille de la terre en orbite dans la zone habitable des Ă©toiles du type Soleil et des naines rouges dans la Voie LactĂ©e. « , paru dans NYT (New York Times) le 05 novembre 2013.

En 2016, on arrive Ă  une estimation de 2 trillions de galaxies !

Ainsi, actuellement, on estime Ă  80 milliards de trillion le nombre de planĂšte de la taille de la terre en orbite dans une zone habitable !

Soit, 80 000 000 000 000 000 000 000 possibilitĂ©s ! C’est juste ÉNORME.

A ce stade, penser que nous serions la seule planĂšte Ă  abriter la vie me semble plus que pessimiste !

Enfin, ces approches quantique et classique sont complémentaires et devraient travailler ensemble plutÎt que de maniÚre parallÚle. Je pense que nous aurions tous à y gagner !

Alors, à quand une rencontre entre Damien et Nassim !? 😊

Puis, en acceptant et comprenant que tout est intriquĂ©, cela remet en perspective pas mal chose .. Et surtout, cela permet dĂ©jĂ  d’élargir le champ d’apprĂ©hension de notre rĂ©alitĂ©. Ce qui, Ă  la vue de notre champ de conscience actuel, ne serait pas du luxe. Lol

Pour conclure cet article, je vous invite à creuser les apports théoriques et conceptuels de Nassim Haramein qui apportent un savoir vraiment trÚs intéressant.. https://youtu.be/qN1ZaFtIBuI https://youtu.be/6k7vZ6lMgwY

Et Ă  mon sens, il me semble essentiel Ă  l’heure actuelle de mettre nos efforts sur l’option la plus avantageuse afin de respecter l’environnement et d’évoluer dignement vers une sociĂ©tĂ© technologique optimale Ă  tous les niveaux.

Pour ce faire, il me semble utile dĂ©jĂ  de le vouloir et puis, de mettre en place des actions qui vont dans ce sens. Des recherches complĂ©mentaires semblent essentielles mais bien au-delĂ , le partage des rĂ©sultats des recherches dĂ©jĂ  effectuĂ©es, l’évolution de nos technologies et des sources de nos ressources, et surtout le respect des observations faites, le sont Ă©galement. Donc plus de communication, d’Ă©change, d’entraide, ce serait dĂ©jĂ  une belle avancĂ©e ! 😊

Une sociĂ©tĂ© technologique et Ă©thique, c’est Ă©vident que c’est possible, mais attention aux technologies utilisĂ©es (Je fais ici rĂ©fĂ©rence Ă  la 5G mais ça fera l’objet d’un autre article..)

En espĂ©rant vous avoir apportĂ©s des informations utiles, je vous souhaite Ă  tous de trĂšs bonnes vibes et peut-ĂȘtre un changement de perspectives, une prise de hauteur ! Haha Et … bon vent ! 🍃

PS: Parce que j’avais envie de jouer la journaliste un peu 😊 , l’Univers m’a apportĂ© l’occasion d’interviewer Damien Ernst. Vous pouvez voir cette interview lĂ  : https://youtu.be/tlUWBjg85HY Soyez tolĂ©rants ! Haha Et encore Merci pour l’expĂ©rience Damien 😘

✹ ✹ ✹ ✹ ✹

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *