Vision linéaire, réalité circulaire. 💫

Comme beaucoup, je réfléchis au sens de la vie et m’intéresse à de nombreuses tendances.

Alors aujourd’hui, je voudrais mettre en parallèle deux perspectives, la perspective linéaire et la perspective circulaire. La première entend un début et une fin, clairement définie. La seconde entend des cycles, continus et enrichis de leurs précédents.

On a clairement soulevé le problème limitatif et extrêmement néfaste, de par son cout résiduel, de l’industrie appréhendée de manière linéaire. La nature étant notre meilleur modèle. Tout a été mis en place sur terre de manière à ce que les ressources soient dégradables et passe d’un état x, doté d’une fonction, de caractéristiques, qui lorsque le temps les a « consommés », permet une transformation naturelle, de dégradation, qui l’amène un état y, incluant tout ses composants, qui trouvent de secondes fonctions, elles-mêmes, à leur tour, contribuant à ces cycles circulaires, sans doute enrichies de caractéristiques de leur précédent état. Concrètement, on peut se référer à l’arbre qui pousse, ses feuilles qui tombent en automne, retourne nourrir le sol qui permet à l’arbre de se renouveler. 🌱

Je réfléchissais à cette brillante logique naturelle et l’ai mise en perspective avec notre vision de la vie, linéaire. On nait, on vit et puis on meurt. Finalement, je trouve ce point de vue beaucoup trop réducteur et limitant. L’idée étant d’imaginer que puisque nous sommes des êtres naturelles, et que la nature à créé tous ses écosystèmes de manière circulaire, ne devrions-nous pas nous appréhender, appréhender notre vie et en l’occurrence, potentiellement nos vies, de manière circulaire également ?

Je trouve cette idée plutôt logique. Je suis loin d’être la première à le penser, de nombreuses philosophies partagent cette vision, approfondies avec diverses propriétés telles que la réincarnation bouddhiste par exemple. 🎎

Ce que je trouve intéressant, c’est le recul que nous apporte cette conception de notre incarnation, de notre appréhension matérielle de nos vies et du monde. Cela permet une mise en perspective particulièrement subtile, non ?

Sans aucune affirmation, je suis du type à cultiver le doute et je tenais à vous le partager. Je vous invite à lire La boite de Pandore, ça m’a certainement encouragé à penser à tous ça.. 🤓

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! 😉

Je vous envoie un maximum de bonnes ondes ✨

Bisous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *